BIOGRAPHIE

Mário Lúcio Sousa

Biographie: Lúcio Matias de Sousa Mendes, plus connu sous son pseudonyme Mario Lucio, est né à Tarrafel sur l'île de Santiago au Cap Vert le 21 Octobre 1964. C'est la qu'il est allé à l'école primaire, jusqu'à ce que son père décède alors qu'il avait douze. Il fut recueilli par l'armée capverdienne. Quand sa mère mourrut trois ans plus tard elle laissa 8 enfants orphelins. Il fit ses études secondaires sous la tutelle des autorités militaires et vécu dans la caserne de Tarrafal qui avait autrefois servi de camp de concentration. Il obtint ensuite une bourse lui permettant de faire des études à Praia, la capitale du pays. Puis en 1984 il fut doté d'une bourse du gouvernement de Cuba pour étudier le droit à La Havane. Il revint s'installer six ans plus tard au Cap Vert comme avocat. En 1992 il fut nommé conseiller culturel auprès du Ministre de la Culture. De 1996 à 2001 il fut député au Parlement Capverdien.

Musique: Mário Lúcio Sousa est le fondateur du groupe Simentera, qui marqua le retour décisif de la musique capverdienne vers ses racines acoustiques et réclama la culturelle d'Afrique continentale comme faisant partie intégrante de l'identité culturelle capverdienne. Ses conceptions lui valurent d'êter nommé conseiller du Commissaire chargé de l'Expo 92 à Séville. Pour celle ci et plus tard pour l'Expo 98 à Lisbonne il fut l'auteur des projets musicaux représentant son pays.
Mário Lúcio Sousa est un multi-instrumentaliste et l'arrangeur de bon nombres d'albums d'autres artistes capverdiens. Il est membre fondateur et directeur de l'association " Quintal da Música ", dont le centre culturel privé se dédie à la valorisation de la musique traditionnelle. Les enfants peuvent y apprendre et mettre en valeur leurs talents.
Ses oeuvres en tant que compositeur ont été enregistrées par de nombreux artistes capverdiens, notamment Césaria Evora. Il est le compositeur attitré de " Raiz di Polon ", la seule troupe de danse contemporaire de l'archipel. A la demande la capitale culturelle européenne Porto il a écrit la pièce de théatre "Adão e as Sete Pretas de Fuligem ", mise en scène par João Branco, et dont il a également composé la musique. Mário Lúcio est également le fondateur du Fesquintal de Jazz, évenement international qui s'est déroulé à Praia, la capitale. Il s'est lui-même produit aux Etats-Unis, au Brésil, en France, en Allemagne, en Suède, Finland, Norvège, en Autriche, au Sénégal et en Mauritanie, au Portual, en Suisse, en Slovénie, en Grèce, au Luxembourg, en Belgique, aux Pays-Bas, en Roumanie, en Angleterre...

Avec le groupe Simentera il a récemment enregistré l'album Tr'adictional, une conception musicale sur le métissage avec comme invités Manu Dibango (Cameroun), Touré Kunda (Sénégal), Paulinho Da Viola (Brésil) and Maria João and Mário Laginha (Portugal).

Il étudie en permanence les différentes formes de musiques traditionnelles, entre autres les chants de la communauté religieuse des Rabelados de l'île de Santiago.

Litérature: Mário Lúcio Sousa est l'auteur de : Nascimento de Um Mundo (poésie, 1990); Sob os Signos da Luz (poésie, 1992); Para Nunca Mais Falarmos de Amor (poésie, 1999); Os Trinta Dias do Homem mais Pobre do Mundo (Roman 2000 - Lauréat du 1er Prix " Portuguese Language Bibliographical Fund award"); Adão e As Sete Pretas de Fuligem (Théatre, 2001).

Painting: Mário Lúcio Sousa belongs to the movement of the new generation of Cape Verdean painters. He has participated in various exhibits in Cape Verde and abroad.

Download other portuguese presstexts as Microsoft Word documents here:
Version 1
Version 2